Publicités

Revel : Un nouveau maire, un nouvel adjoint, trois nouveaux conseillers

Le Sénateur Alain Châtillon, céde sa place à son premier adjoint Etienne Thibault à la Mairie de Revel. @Créditphoto/CL

Avec 28 voix de la majorité et trois votes blancs de l’opposition socialiste, le premier-adjoint de la commune, Etienne Thibault, a été élu, le 6 novembre 2017, nouveau premier magistrat de la commune, en remplacement d’Alain Chatillon, qui soumit à la loi (février 2014), interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec un mandat de député ou sénateur et/ou de Président d’intercommunalité, a du faire un choix. L’ex #Maire, à opté pour le #Sénat, laissant de fait son poste au sein de la Municipalité de #Revel et à la tête de l’intercommunalité.

voeux-dalain-chatillon

«En restant à Paris et de par mes fonctions au Sénat j’espère pouvoir défendre le rural qu’on a tendance à oublier», soulignait-il lors de ce conseil municipal auprès des différentes presses présentes. « Je sais qu’Etienne Thibault est un homme de devoir, loyal et  franc. Un homme de caractère qui saura faire en sorte que les Revélois ne soient pas fiers de nous mais de leur ville»

C’est donc sous les applaudissements d’une dizaine de citoyens présents, un peu plus nombreux qu’habituellement pour l’occasion, que s’est déroulée l’élection du nouveau Maire de Revel, qui n’avait pas changé depuis 1989 dans la commune de Revel, année du premier mandat d’Alain Châtillon.

Pas d’opposition

Le conseil muncipal s’est ouvert avec Léonce Gonzato qui s’est adressé aux élus, demandant qui serait candidat parmi les membres du conseil municipal. Une seule main s’est levée, celle du premier adjoint d’Alain Châtillon : Étienne Thibault. Appelé à voter à bulletin secret, les élus ont sans surprise choisit presque à l’unanimité de dire oui à cette candidature. Avec 28 voix pour et trois bulletins nuls, Étienne Thibault a été élu maire de Revel.

Etienne Thibault qui lors de son premier discours à précisé à la Voix du Midi Lauragais : « C’est Pierette Espuny qui endosse la fonction de première adjointe. Pour les fonctions d’adjointes et d’adjoints, nous avons juste fait monter d’un cran ceux qui étaient déjà en poste, en respectant la parité»

Le Sénateur Alain Chatillon a profité de cette intervention, pour annoncer non sans enthousiasme la nomination de Léonce Gonzato qui, avec ce système, devient pour son deuxième mandat le huitième adjoint en charge des seniors, des relations avec les associations caritatives. Il profitait également de sa prise de parole, pour annoncer avec beaucoup d’éloquence la nomination du numéro 2 de son ex entreprise ( Ndlr : Nutrition et Santé ), Laurent Hourquet (Directeur Adjoint de Nutrition et Santé), au conseil municipal.

Alain Châtillon pas tout à fait parti

Après avoir rappelé le parcours politique et publique de son prédécesseur et tous les projets réalisés sous le mandat d’Alain Châtillon, Étienne Thibault a précisé qu’il comptait sur l’action de l’ancien maire en tant que conseiller municipal « en attendant son retour indispensable à la tête de la mairie en 2020 ».

La liste des nouveaux adjoints (dans l’ordre) Pierrette Espuny, Francis Costes, Marielle Garonzi, Michel Ferret, Annie Veaute, François Lucena, Odile Horn et Léonce Gonzato. Christian Vienot, Thierry Frede et Laurent Hourquet ont quant à eux été nommés conseillers délégués.

Le petit revelois

Publicités
About Caroline Lizée (260 Articles)
Caroline Lizée, fondatrice du magazine web : Le Petit Revelois, premier journal gratuit de Revel (Haute-Garonne)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :