Publicités

Que deviennent les radicaux et démocrates indépendants ? Tribune de Dominique Faure, Maire de Saint Orens de Gameville

Avec l’élection d’Emmanuel Macron en mai 2017 et l’arrivée d’un nouveau mouvement : En Marche ! Tout le système des partis politiques français semble avoir exploser.

Si on connait les difficultés que rencontrent les LR et le PS, la montée en puissance du mouvement en Marche! et #France Insoumise, les électeurs du centre sont, eux, un peu perplexes. Il faut dire que pour beaucoup d’adhérents centriste de droite, il devient impossible de suivre la ligne LR en l’état actuel des projets évoqués, ces derniers mois. De leur côté, les résultats du Parti Socialiste (#PS) et le bilan du gouvernement Valls n’auront pas permis de limiter les fuites des électeurs et cadres du PS vers d’autres partis.

Mais que deviennent les radicaux, radicaux de gauche et démocrates (UDI)  ?

L’Union des démocrates et indépendants (#UDI) est un parti politique français du centre droit, fondé par Jean-Louis Borloo le , sur la base du groupe parlementaire du même nom à l’Assemblée nationale. L’UDI est composée de différents partis qui conservent leur existence, formant ainsi une fédération de partis, tous issus de sensibilités de gauche, écologie et centre droit. D’un autre côté le Parti Radical Valoisien semble vouloir fusionner avec le Parti Radical de Gauche, comme c’était le cas à l’origine.

Dominique FaureLe Petit Revelois à donc été à la rencontre d’une des figures de l’#UDI31 : Dominique Faure, maire de Saint-Orens de Gameville, Vice-Présidente de Toulouse Métropole et ancienne candidate aux législatives 2017 dans le Lauragais :

 » Pour nous Radicaux  » Valoisiens « et donc membre de l’UDI depuis sa création, la situation est la suivante:

Nous sommes des enfants de Jean Louis Borloo et donc quelque peu orphelins…
Laurent Henart conduit de façon très pertinente ,car c’est le bon moment, un rapprochement avec le Parti Radical Gauche (#PRG), notre moitié historique, et cela a vraiment du sens à l’ heure où nos concitoyens ont rejeté les clivages droite gauche violemment.
Par ailleurs, à l’Assemblée Nationale, un groupe de députés #PRVUDI dits provisoirement, Les « #Constructifs » (Ndlr : Où elle aurait siégé, si elle avait été élue en Juin 2017), hésite à créer ou pas, un mouvement ou un parti, de centre-droit, avec les Députés Républicains constructifs, qui ne se retrouvent pas derrière Laurent Wauquiez. 
A l’Assemblée Nationale, il leur sera très difficile de créer un groupe Radical, comme c’est le cas et comme, ce le sera au Sénat et c est en cela, qu’ il ne faut pas opposer Radicaux et Constructifs .
Pour finir , les élections partielles sénatoriales de fin septembre vont nous permettre d’observer les poids respectifs et donc les capacités d influence des uns et des autres. Le groupe Radical #RDSE au Sénat, existe et va probablement être renforcé, à l’issue de ces élections senatoriales. 

Je me refuse d’opposer fusion du PRG et PRV d’une part et UDI ou constructifs d’autre part !

Je suis donc comme beaucoup de mes amis de centre droit, en phase d’observation, d’écoute, de réflexion mais aussi d’ enthousiasme face à des initiatives nouvelles , des modes de  » faire » nouveaux.
Je me refuse d’opposer fusion du PRG et PRV d’une part et UDI ou constructifs d’ autre part ! Mes raisons sont simples et logiques : Dans un cas, nous soutenons la renaissance du Parti Radical historique et cette aventure me passionne vraiment beaucoup, mais d’autre part nous soutenons le travail législatif d’un groupe dits « constructifs », dont je partage le positionnement constructif vis à vis du gouvernement #Macron-#Philippe à l’Assemblée Nationale.
Je n’aime pas les personnes clivantes, je n aime pas les personnes qui n’existent qu’en s’opposant ou en critiquant! J’aime positiver, construire par l’ innovation sociale ou sociétale par exemple, par le partage d’idées parfois trés différentes.
C’est pour moi de la diversité des points de vue, que naît la richesse d une discussion, voire même d’un projet politique.
Alors voyons l’issue des élections sénatoriales, voyons fonctionner les groupes RDSE et UC au Sénat, voyons les solutions que trouvent les Constructifs à l’ AN, voyons le positionnement « politique » du premier ministre que personnellement j’apprécie et la voie se dessinera facilement dans les semaines à venir.

Patience et pas de clivage inutile !
Je remercie les citoyens et électeurs de m’avoir posé la question, car cela m a permis de clarifier ma position actuelle du moins je l’espére…

Caroline Lizée

 

Publicités
About Le Petit Revelois (246 Articles)
Le premier journal gratuit de Revel (Haute-Garonne)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :