Publicités

Sébastien Nadot, le nouveau Député du Lauragais

Sébastien Nadot, le nouveau député de la dixième circonscription de Haute-Garonne !

Sébastien Nadot a été élu dimanche 18 juin député de la dixième circonscription de la Haute-Garonne.

Sébastien Nadot.jpgSébastien Nadot député de la dixième circonscription de Haute-Garonne. (@Créditphoto : CL)

Élu député de la dixième circonscription de Haute-Garonne avec 60,48 % des suffrages exprimés, Sébastien Nadot, dans sa 45ème année, marié, père de trois enfants, toulousain de coeur, demeurant au Busca et né à Fleurance (Gers), n’est pas tout à fait un novice en politique. Professeur agrégé d’éducation physique et sportive, passé par les collèges de Marengo et Berthelot, il était en poste au Lycée « Stéphane Hessel, lorsqu’il s’est mis en congé sans solde, durant la campagne présidentielle 2017, où il se présentait en candidat investit par le parti des progressistes (MDP).

Candidat au Sénat 2014, puis à la Présidentielle 2017, avant d’emporter les Législatives.

Effréné par l’histoire médiévale, il se découvre un jour, grâce à une émission sur France 2, une passion commune, avec l’ancien premier secrétaire du Parti communiste français : Robert Hue, fervent admirateur, comme lui, de l’historien Georges Duby, spécialiste du Moyen-âge. L’ardent historien qu’il est, décide d’aller à sa rencontre pour échanger avec lui sur le sujet. Une amitié sincère et respectueuse s’installe rapidement entre les deux hommes, à tel point que Robert Hue confiera à Sébastien Nadot l’écriture de sa biographie. De discussions en réflexion, d’affinités en amitié, et les échanges passionnants, retraçant la vie politique de l’ancien communiste, seront à l’origine de l’engagement de Sébastien Nadot, qui franchira le pas politique en 2014 en adhérant, au Mouvement des progressistes.
Très vite Sébastien Nadot fait son trou au sein du Mouvement Progressiste de Robert Hue (MDP). C’est tout naturellement qu’il est donc désigné tête de liste de son parti pour les Sénatoriales en Haute-Garonne en 2014 et sera également candidat en 2016, sous l’étiquette MDP à l’élection présidentielle. Écarté par le secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, de la primaire de la gauche, à laquelle il aurait vivement aimé participer, il se retrouve très vite confronté à la difficulté de réunir les 500 parrainages d’élus locaux nécessaires pour valider sa candidature. Néanmoins, Sébastien Nadot, sportif émérite, opiniâtre et investit, n’est pas le type de candidat à jeter facilement l’éponge. Plutôt que de baisser les bras, le professeur de sport agrégé, décide en février 2017, de s’investir auprès d’Emmanuel Macron, dont le projet porté est proche du sien, en lui offrant son soutien sur le terrain.

Le chemin de la victoire en battant la campagne du Lauragais

Il sera ensuite nommé, membre associé du *Conseil économique social et environnemental (Cese), au sein de la  » Section travail et emploi » de l’assemblée consultative de la République, par François Hollande [décret du 19 novembre 2015].

Après avoir rejoint fin février l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, rapidement, le membre associé du CESE*, fait part de ses réflexions au comité politique en charge des questions liées à l’éducation. Sébastien Nabot, fort de son expérience, désireux de poursuivre cet engagement, décide alors de se porter candidat à l’investiture de  » La République en marche « , sur l’une des circonscriptions de Haute-Garonne. C’est le 11 mai, qu’il sera désigné candidat officiel du mouvement ‘En Marche!pour défendre le projet présidentiel dans la dixième circonscription de Toulouse, correspondant au territoire du Lauragais.

À l’issue d’une campagne effervescente et dynamique, Sébastien Nadot se placera en favori, dès le premier tour, recueillant plus de 39% des suffrages exprimés lors du scrutin du 11 juin, instaurant ainsi, un gouffre avec la candidate FI, Monique Fabre, qui se qualifiera avec près de 16 points en moins que le « marcheur ».

Et c’est sans grande surprise, que ce dimanche 18 juin, il remporte la mise en devenant député de la dixième circonscription de Haute-Garonne après avoir recueilli 60,48 % des suffrages face à la candidate de La France insoumise.

Le nouveau député à plusieurs cordes à son arc !

Professeur d’éducation physique et sportive (EPS), Sébastien Nadot, diplômé de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris est également Docteur en histoire médiévale.

Titulaire d’un doctorat en histoire et civilisations de l’EHESS Paris (2009), il a également enseigné l’histoire à l’université d’Orléans (1998-2003) et à l’université de Nice (2005-2008). En 2015/2016, il suit une préparation à l’ÉNA en formation continue à l‘Institut d’études politiques de Toulouse.

Mais les passions et talents de Sébastien Nadot ne s’arrêtent pas là : C’est également l’auteur du conte politique Reinette 2.0, publié en début d’année 2017. Dans ce Roman, il imagine une femme à la tête de la présidence de la République française, devenue folle. Il y aborde les liens entre la démocratie, Internet et les réseaux sociaux, à travers l’histoire de jeunes militants souhaitant rénover la politique en s’appuyant pour cela sur la révolution numérique. 

Caroline Lizée

Publicités
About Le Petit Revelois (235 Articles)
Le premier journal gratuit de Revel (Haute-Garonne)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :