Le Théatre des D’Roles victime d’un vol avec agression au Ciné-Get

Samedi 1er avril à Revel, la troupe de « Théâtre des D‘rôles » d’Eric Grandchamps, qui se produisait sur la scène du Ciné-Get, a été la cible de vols avec agressions physique, en plein jour.

La troupe de jeunes comédiens prise à partie par deux individus décrits comme « jeunes et violents », ne pensait pas de tels actes possible, en plein jour et à Revel, mais pourtant, avant même de pouvoir appeler les forces de l’ordre, les deux auteurs avaient déjà disparu, profitant de ces incidents d’agressions, pour dérober du matériel informatique et téléphonique.

Eric Grandchamps avait laissé la porte légèrement ouverte le temps de sortir le matériel
Eric Grandchamps avait laissé la porte légèrement ouverte, le temps de sortir le matériel. C’est par là que les délinquants sont entrés / creditphoto CL

Eric Grandchamps, fondateur de l’association « Le Théâtre des D’rôles, choqué et en colère revient sur l’agression dont ils ont été victime 

 » Toute l’équipe de théâtre s’activait à préparer la salle, pour accueillir les spectateurs, venu applaudir les jeunes comédiens, lorsque deux jeunes d’une quinzaine d’années, sont rentrés par la porte de sortie du Ciné-Get et ont violemment agressé les jeunes enfants présents dans la salle. Tout était prémédité, puisqu’ils étaient déjà présents, avec toute une autre bande de jeunes tous assez jeune, et à leur fuite, les autres, qui étaient restés dehors, sont également partis rapidement.

Mais je les ai tous bien vus et je saurais tout à fait les reconnaître lorsque je les croiserais, ou si la gendarmerie me demande de venir les confronter. En dehors de mon téléphone Wiko noir et de mon ordinateur portable Samsung blanc, qui m’ont été dérobé, ma colère est surtout un ras le bol général, comme beaucoup d’habitants de Revel, face à toute cette petite délinquance qui règne sur la bastide et qui nuit au quotidien de tous, conclut Eric Grandchamps.

Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie de Revel, bien décidée à en découdre avec cette « bande de jeunes » délinquants qui perturbe la bastide reveloise. 

Caroline Lizée

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s