Publicités

Revel : Ivre, le voisin frappe 3 jeunes filles et un gendarme

Beaucoup moins loquace pour la circonstance, le quinquagénaire revelois qui était jugé ce mardi 14 mars, en comparution immédiate, est resté beaucoup plus calme lors de son procès, devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Excédé par la musique de l’association, il frappe trois lycéennes

parquet-de-toulouse

Parquet de Toulouse / @crédit photo Wikipédia

Muet, il l’était pourtant beaucoup moins samedi 11 mars, vers 20 h 00, rue de Fuziès à Revel, lorsqu’il s’en est pris à trois jeunes Lycéennes, qui répétaient, dans le local de l’association « Circonflex« . Très excédé par les nuisances sonores diurnes, lors des entraînements hebdomadaires des gymnastes, Jean-Claude Ferrary, 53 ans qui vit en face du local, chez ses parents, n’a pas su se contrôler sous l’effet de l’alcool.

Ce jour-là, très alcoolisé, l’auteur a perdu son sang-froid. Après avoir traversé la route qui le sépare du domicile de ses parents, du local de l’association  » Circonflex « , il rentre dans le hangar et assène les jeunes filles d’insultes et de menaces. Les trois adolescentes, âgées de 16 et 17 ans, gardent leur calme et tenteront de le calmer en lui indiquant leur départ imminent. Au même instant, arrive Carole, la mère d’une des adolescentes, qui invite les jeunes filles à monter rapidement dans le véhicule, mais c’est à ce moment-là que l’auteur, décide de s’en prendre physiquement à Chloé, fille de Corinne, en lui frappant la tête avec la portière du véhicule et en la traînant par les cheveux. S’en suit une violente altercation entre la mère et le forcené. Les 4 femmes arriveront toutefois, à prendre la fuite et à prévenir la gendarmerie.

Il frappe et insulte les gendarmes

Après avoir entendu et pris en charge les 4 victimes choquées, dont Chloé et sa maman Carole blessées, deux gendarmes de Revel, se rendent sur place. À leur arrivée, ils découvrent l’auteur des faits, sur son terrain, qui les accueillent avec des « Fils de p… ! Bande d’e…… !», insultant durant toute l’intervention les militaires de Revel.

Après plusieurs tentatives pour le faire souffler dans le ballon et diverses discussions pour calmer l’homme, les gendarmes tentent de faire appel aux parents, mais ces derniers, ne seront guère plus coopératifs, comme le souligne le procureur.

L’homme bien décidé à s’en prendre aux gendarmes s’approche d’eux, souhaitant visiblement « en découdre ». Allant même jusqu’à frapper un des gendarmes au visage, pendant que celui-ci s’adressait à ses parents. Mais cela sera sans compter sur le savoir-faire de ces forces militaires aguerries. Le sous-officier ressortira de cette arrestation légèrement blessé au genoux et après de nombreuses difficultés, les forces de l’ordre de la brigade de gendarmerie de Revel, arriveront à le faire monter dans leur véhicule sous les continuelles menaces, d’  » Espèce d’e….., je vais vous retrouver et je vais tous vous crever « , de l’auteur.

12 mois de prison dont 8 mois ferme pour violence volontaire, violence sur les gendarmes, outrage et rébellion

justice« Vous aviez déjà eu de tels accès de violence et la justice vous avait déjà laissé plusieurs chances », a relaté le juge. Lors de l’audience, le procureur de la République a tenu à souligner la difficulté du travail des gendarmes qui « interviennent au péril de leur vie. « Ils prennent des risques pour protéger les citoyens et faire appliquer la loi.» Et de requérir douze mois de prison ferme à l’encontre de ce quinquagénaire, jugé pour violence volontaire, violence sur les gendarmes, outrage et rébellion.

Il écopera finalement de 12 mois de prison, dont quatre avec sursis avec mandat de dépôt (écroué le jour même) et deux ans de mise à l’épreuve. En lui souhaitant que la nuisance de ses co-détenus ne l’excédent pas trop…

Caroline Lizée

Publicités
About Le Petit Revelois (246 Articles)
Le premier journal gratuit de Revel (Haute-Garonne)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :