Publicités

La gendarmerie présente son bilan 2016 : Hausse de 34% du taux de criminalité pour Revel

C’était ce mardi 14 mars, en présence de l’officier Nicolas Montagne, qui a pris le commandement de la compagnie de Villefranche Lauragais, en août 2016, qu’avait lieu, la traditionnelle inspection annoncée de la gendarmerie de Revel.
Le Major Testut Marc, commandant de la Communauté de Brigades (COB) Revel-Caraman, avait donc le plaisir et l’honneur d’accueillir à cette occasion, le commandant Nicolas Montagne, chef d’escadron et commandant de la compagnie de Villefranche de Lauragais, pour sa première inspection, depuis son arrivée à ce poste, en août 2016.
Le commandant Montagne a tenu en premier lieu à remercier, tous les gendarmes, élus des communes (le Sénateur-maire, Alain Châtillon, étant excusé), qui dépendent de cette juridiction et qui étaient présent.

Une recrudescence de 34% du taux de criminalité pour Revel
Puis le commandant Montagne, a donné la parole au Major Marc Testut, qui exposait les chiffres pour l’année 2016 et les perspectives de l’année 2017. À noter les résultats honorables de résolution d’affaires, pour l’année 2016, sur l’intercommunalité de Revel qui s’élèvent à 23 % (tous crimes confondus) et le nombre de cambriolages (122 particuliers et sociétés confondus) dont le taux de résolution est passé de 7 à 8 %. Les chiffres ont toutefois démontré une nette hausse défavorable avec une recrudescence de 34 % du taux de criminalité (544 délits en 2016 contre 700 pour 2017), sur la circonscription, le secteur étant en plein essor démographique et économique, mais malgré cette forte hausse, le taux de résolution est resté stable, grâce au travail de terrain, des gendarmes de Revel et Caraman.
Il rappelait les faits importants, arrestations et enquêtes qui ont été élucidées, notamment l’affaire de stupéfiants (CF Lire L’article « Démantèlement d’un Trafic de drogue à Revel), rapidement résolue, qui aura permis de démanteler toute l’organisation et de libérer Revel de ce fléau ; il précisait que sur l’année écoulée, les militaires des brigades de Revel et de Caraman, étaient en permanente surveillance, surtout avec les attentats demandant une vigilance de tous les instants et s’inquiétait de la recrudescence des agressions physiques aux personnes.

IMG_3538

L’adjudante-Chef Sutra Del Gally a pris ses fonctions à Revel en avril 2016 / @credits photos CL

Il profita également de l’occasion pour présenter à nouveau, les derniers arrivés de la brigade, notamment la nouvelle Commandante de brigade, l’Adjudante-Chef Sutra Del Gally, ainsi que l’arrivée de

IMG_4129

L’adjudant Redelberger arrivé en août 2016 se sent bien à Revel / @Crédits Photos CL

l’adjudant Redelberger en août 2016, et de deux nouveaux gendarmes adjoint volontaire, depuis la fin d’année 2016 (Nicolas 22 ans originaire du Tarbes et Sarah 23 ans arrivant de l’Aveyron).

Perspectives pour 2017

«Nous nous efforcerons d’accentuer nos surveillances sur les cambriolages  et comme pour 2015 et 2016, malgré un effectif de militaires restreint, nous tournerons à trois patrouilles journalières (une le matin, une l’après-midi et une de nuit, quotidiennement). La sécurité routière reste aussi une priorité et nous continuerons les contrôles réguliers en villes et sur les routes» a indiqué le Major Testut.

Lettre de félicitation, départ en retraite, promotion….

A l’occasion de cette inspection,  l’adjudant Cédric Lignères recevait une lettre de félicitation,pour le travail effectué durant le Tour de France, en juillet dernier, la gendarme Emilie Balland, de la brigade de Caraman, à également été congratulée pour son obtention de l’OPJ et son passage au grade de Maréchal des Logis chef en 2016.

A noter la réussite à l’examen d’officier de police judiciaire du Gendarme Lizée, prochainement habilité par le procureur général de la République.

Pour terminer, il annonça le prochain départ en retraite du gendarme Chabert, installé à Revel depuis 2001, qui quittera ses fonctions au premier trimestre 2018, après 38 années de service. Ce dernier vient d’ailleurs de recevoir le grade de Maréchal des logis Chef, au titre de ses années de service.

C’est ensuite autour d’un agréable apéritif, qu’ élus et militaires ont pu dialoguer et échanger sur les éventuels problèmes de leurs communes.

Caroline Lizée

Le chiffre : 20

La communauté de brigades compte 20 gendarmes (14 gendarmes à Revel, dont 2 gendarmes adjoints volontaires « GAV » et 6 à Caraman ), pour 29 communes représentant environ 21 000 habitants sur l’ensemble des deux communautés de communes, soit un gendarme pour 1050 habitants, contre un pour 1300 habitants lorsque la communauté de brigade était regroupée avec l’ancienne gendarmerie de Saint Félix Lauragais, soit un chiffre nettement inférieur à la moyenne nationale, qui prévoit en principe un gendarme pour 850 habitants.

Publicités
About Le Petit Revelois (228 Articles)
Le premier journal gratuit de Revel (Haute-Garonne)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :