Un an après leur passage sur France2, les parents d’Emilie continuent le combat.

37

Emilie voulait protéger ses parents de son futur décès.

Tout le monde se souvient avec émotion, à Saint Amancet, au collège Saint Dominique de Labruguière et un peu partout dans le Tarn de la pétillante Emilie. D’ailleurs, chaque année, les élèves participent à un cross solidaire qui porte le nom d’Emilie, en souvenir de cette élève si extraordinaire. Ce cross solidaire permet également de recueillir des fonds pour soutenir l’APECO association qui œuvre auprès des enfants hospitalisés et dans laquelle Gisèle, Francis et leurs enfants sont très investis.
Emportée par un cancer « Le Sarcome DEwing », qui s’était logé sur son péroné et métastasé au niveau pulmonaire, la jeune et douce Emilie 14 ans, s’est battue sans relâche, durant deux ans, avant de décéder le 25 novembre 2010. Emilie forçait le respect et l’admiration, tout autant que ses parents, Gisèle et Francis Gatimel, qui poursuivent le combat, comme le souhaitait leur fille.
Sophie Davant qui anime L’émission de France 2 « Toute une histoire » l’a bien compris, puisque après un premier passage en novembre 2014, une seconde émission a été consacrée à ce sujet délicat en février 2016 «Comment se relever de la mort d’un enfant». L’émission avait été diffusée le 11 février 2016 sur France 2 et a permis à Gisèle Gatimel de rappeler l’importance de l’APECO, association qui vient en aide aux familles d’enfants malade.

emilie-gatimel-un-exemple-de-courage
Gisèle Gatimel continue le combat comme le voulait Emilie / Photo Gisèle Gatimel

« J’ai accepté dès la première fois, car il était important pour nous de rendre hommage au courage de notre fille » explique Gisèle Gatimel, émue et de poursuivre « Nous voulions rappeler à tous l’incroyable leçon de vie et d’humilité qu’elle nous a donnée et montrer, quelle belle personne, remplie d’amour et de sagesse, était Emilie.

Depuis la première émission, les parents d’Emilie avaient été contactés par d’autres parents endeuillés. « Nous nous reconnaissions dans nos parcours, nous partageons nos vies dans le respect et le « sans-tabou », notre combat continue, nous nous tournons vers les autres… » Développe la très courageuse maman de trois autres enfants.

Se relever après la mort de son enfant

Ce témoignage d’amour, Gisèle le voulait surtout, pour dit-elle « Témoigner qu’effectivement l’amour est plus fort que la mort, car Emilie nous donne la force de continuer ; comment abandonner, devant une telle force, un tel courage. Nous n’en avons pas le droit, nous lui avons donné notre parole de nous battre pour aider les autres enfants ».

Après une brève rémission, en janvier 2010, lors des bilans de fins de traitements, une petite tâche a tristement fait son apparition. C’était la rechute….
Un an plus tôt, les médecins avaient prévenu Emilie, qu’en cas de récidive, eux ne sauraient pas la guérir.

emilie-gatimel-14-ans-etait-passionnee-de-rock-acrobatique
Emilie Gatimel, 14 ans, un exemple de courage pour tous /Photo France 2

Elle se savait condamnée et malgré l’approche de sa mort, elle a voulu poursuivre les essais thérapeutiques pour disait-elle « aider la recherche. Cela n’a pas pu me sauver, mais ainsi, je pourrais peut-être apporter ma pierre, pour à l’avenir sauver des vies, cela vaut le coup ! »

Emilie est toujours présente

Malgré les années qui passent, Gisèle Gatimel n’oublie pas ceux qui l’ont soutenu « Nous avons la chance d’être bien entourés par les amis, la famille et le collège d’Emilie. Puis comment oublier la générosité des salariés du Foyer de l’Orival, des mairies avoisinantes qui se sont mobilisées à l’annonce de la rechute de notre fille, pour offrir à Emilie son rêve, un séjour dans un célèbre parc d’attraction parisien, nous offrant ainsi nos dernières vacances en famille en juillet 2010. Ces beaux moments et ce soutien comptent dans l’après et dans la reconstruction de notre famille.« 

Quelle belle leçon de courage et de vie qu’Emilie Gatimel à su transmettre…

Caroline Lizée

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s